Acouphènes

L’acouphène est défini comme une perception auditive en l’absence de tout stimulus intérieur ou extérieur.

1,6 Million de français considèrent leur acouphène comme agressif, dont 200.000 comme  intolérable.

95% de ces acouphènes sont dits « subjectifs » c’est à dire sans source enregistrable.

La plupart des acouphènes apparaissent après un traumatisme sonore et s’installent sur une perte auditive.

Leur traitement, c’est à dire, « retrouver le silence » est, dans la plupart des cas , impossible.

La sophrologie  propose des outils pour aider les patients à classer ce signal  sonore sans importance et à retrouver un quotidien plus serein.

Le but de cet accompagnement est d’aider le patient à se détendre, à se relâcher de façon à ce qu’il puisse « défocaliser » son attention sur autre chose.

Dans ce cadre, après le diagnostic médical effectué par un médecin spécialiste ORL, je vous propose différents outils efficaces pour :

  • mettre à distance les bruits parasites,
  • apprendre à vous détendre, vous relaxer
  • retrouver une vie plus harmonieuse.

Rapidement la personne acouphénique est plus calme, plus détendue ; le système nerveux et émotionnel est moins réactif : la détection du signal de l’acouphène est plus difficile pour le système nerveux.

Je vous propose un accompagnement spécialisé dans la prise en charge des acouphènes et ou de l’hyperacousie :

  • Je suis formée

-par Patricia Grévin, fondatrice du Pôle Sophrologie et Acouphènes, vice présidente de l’AFREPA, avec la participation du Docteur OHRESSER, médecin ORL à l’AERA, Paris 15° et du Docteur LONDERO, médecin ORL à l’Hôpital  Européen Georges Pompidou

– par Colette Baglione, diplômée en pharmacie et en sophrologie , créatrice du Réseau de Proximité Sophrologie Acouphènes, formatrice CAPSS : Capacité d’adaptation des Protocoles Sophrologiques à la Santé

garants de mon sérieux et de mon professionnalisme.

La prise en charge des patients acouphéniques est souvent complexe.

L’acouphène est un problème d’audition mais pas seulement…

Il fait intervenir le cerveau émotionnel et c’est pourquoi la prescription médicamenteuse, souvent, n’est pas suffisante.

Pour être efficace, il est souvent nécessaire d’avoir recours à plusieurs professionnels dont les compétences se complètent, ce qui est le cas des équipes pluridisciplinaires qui s’organisent autour de cette pathologie: ORL, audioprothésiste, sophrologue, psychologue clinicien…