La maladie de Ménière

La maladie de Ménière se caractérise sur le plan clinique par
-une surdité fluctuante unilatérale
– un acouphène de tonalité plutôt grave
– une sensation de plénitude de l’oreille
– des vertiges rotatoires qui évoluent par crises
-des nausées et des vomissements

Cette maladie touche toute la population, aussi bien les femmes que les hommes, le plus souvent âgés entre 20 et 50 ans
La maladie de Ménière évolue par crises qui se calmeront progressivement : l’audition revient le plus souvent à la normale entre les crises mais les acouphènes ont tendant à persister.
La sévérité de la maladie de Ménière varie selon la personne. Les crises peuvent être rares et légères, ne provoquant qu’une gêne passagère. Mais d’autres personnes peuvent être particulièrement perturbés par des crises sévères entrainant une sensation d’instabilité continue et générant un sentiment permanent d’angoisse d’anticipation d’une nouvelle crise.
L’évolution de la maladie est variable et imprévisible ; avec le temps ( plus ou moins long..) les crises finissent par devenir de plus en plus rares.
Les acouphènes peuvent en revanche persister sur le long terme et peuvent devenir le symptôme le plus gênant.
Les périodes de rémission surviennent en général spontanément.

Le soutien par la sophrologie apporte une aide importante chez ces patients vivant au quotidien la peur, l’angoisse, d’avoir une nouvelle crise à tout moment
Or, nous savons que le stress et l’angoisse favorisent la survenue de la crise

Le sophrologue spécialiste des troubles de l’audition aide les patients :
o en leur apportant tout l’information relative à cette pathologie : mieux comprendre pour pouvoir être acteur de son mieux être, anticiper pour moins subir
o en leur permettant de gérer les crises grâce à des techniques simples et efficaces qui vont les mettre dans une situation de sécurité durant les crises
o en les accompagnant dans la gestion de l’angoisse et du stress, déclencheurs de crise
o en installant dans le quotidien des méthodes de détente , de relaxation, de lâcher- prise, de défocalisation permettant à la personne de mieux gérer ses inconforts et l’aider à sortir d’un isolement souvent très présent.

Bien entendu, cette prise en charge par le sophrologue n’est possible qu’après la pose du diagnostic par le médecin ORL et peut souvent se faire dans le cadre d’une prise en charge pluri-disciplinaire de professionnels spécialisés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s